Il est grand temps de quitter la ville et les brumes de San Francisco et de partir à la rencontre de l’Océan Pacifique via la 17-mile Drive. Cette route cotière de 17 miles (27 kilomètres) fait le tour de la péninsule de Pebble Beach qui sépare la baie de Monterey au nord et celle de Carmel au sud. Ici, les maisons de millionnaires se côtoient et les terrains de golf sont légion… En dehors de cet aspect “bling-bling”, la route offre des points de vue splendides sur l’océan Pacifique et la côte. On observe de nombreux oiseaux sur les rochers (cormorans, mouettes, pélicans, goélands…) mais aussi des otaries, des phoques paresseux… et des écureuils. L’apogée du voyage sur la 17-Mile Drive, c’est un arbre solitaire torturé par le vent qui se dresse fièrement au-dessus de la côte déchiquetée, faisant face aux tumultes de l’océan: c’est The Lone Cypress – un cyprès vieux de 250 ans, seul sur son rocher… Un des paysages de la côte Pacifique les plus connus et photographiés. Et un peu plus loin à Pescadero point, ne manquez pas les Ghost trees, ces cyprès noueux aux troncs blanchis… à l’aspect fantomatique !

The Lone Cypress

Si ce spectacle marin vous a médusé… attendez de voir ce qui se cache au-dessous des vagues. L’immense Monterey Bay Aquarium (l’un des plus grands aquarium d’Amérique du Nord) vous permet de vous jeter à l’eau et d’explorer la vie marine de la Côte Ouest tout en restant au sec… L’aquarium est situé dans le quartier des conserveries, autrefois décrit comme un endroit de débauche par John Steinbeck dans son roman Cannery Row. Aujourd’hui, il y règne plutôt une ambiance « Disneyland » avec de nombreuses attractions, des magasins de souvenirs, des hôtels… L’aquarium présente plus de 35 000 animaux et plantes et couvrent 550 espèces différentes. C’est un spectacle qui va vous méduser… Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on y trouve différentes espèces de méduses, de toutes les couleurs et de toutes les tailles comme les Lions mane jelly (méduse à crinière de lion) ou les Moon jelly (méduse commune). On y croise aussi l’une des créatures les plus délicates de l’océan: l’hippocampe qui se décline en multiples variétés comme le Leafy sea dragon (L’hippocampe feuille ou dragon de mer feuillu) ou le Weedy sea dragon. Au détour d’une vitrine aquatique mais je ne sais plus laquelle (comme Jeanne Moreau, j’ai la mémoire qui flanche /J’me souviens plus très bien) nous avons, je crois, aperçu la star Dory du « Monde de Némo ». Ce poisson-chirurgien (Blue Tang) était entouré de ces amis, Némo bien sûr mais aussi le poisson-cocher aisément reconnaissable, avec ses rayures noires et blanches et ses deux nageoires jaunes à l’arrière du corps.

Monterey Bay Aquarium, Blue Tang

Après cette escapade à Vingt mille lieus sous les mers, nous avons laissé Némo dans son aquarium et nous sommes repartis à l’aventure via la pittoresque Highway one: Monterey, Carmel, Big Sur, San Simeon, Santa Barbara, et enfin Los AngelesCarmel-by-the-Sea, étirée le long de sa belle plage, est le refuge d’artistes en tout genre (peintres, écrivains, poètes)… Elle a d’ailleurs eu pour maires plusieurs poètes ou acteurs dont Clint Eastwood de 1986 à 1988. Il avait d’ailleurs choisi la région pour y réaliser son premier film « Un Frisson dans la Nuit » (Play Misty for Me) sorti en 1971… Si souvenez-vous, c’est l’histoire d’un disc jockey dans une radio de Carmel-by-the-Sea ! Après Carmel, à vous les grands espaces, la côte sauvage et l’océan d’un bleu saisissant à perte de vue. Prenez le temps de vous arrêter pour profiter du paysage. La montagne d’un côté, les falaises et l’océan, une côte au relief sculpté, et de l’autre les sequoias dans les passages boisés… La route est sinueuse ce qui oblige à rouler lentement; c’est une succession de virages jalonnée de belvédères où les falaises plongent à la verticale dans l’océan et de ponts vertigineux qui enjambent l’océan.

Les falaises et l’océan

Puis en s’approchant de Santa Maria, la côte se fait plus douce et on peut apercevoir quelques autochtones (phoques et lions de mer) qui se prélassent sur la plage jusqu’au coucher du soleil. On ne peut que se joindre à eux pour profiter pleinement du spectacle du soleil couchant sur l’océan Pacifique: une magnifique représentation du cirque soleil, Tabernacle !

Coucher de soleil

suscipit amet, Aliquam id, dolor elit.